© All rights reserved. Powered by Stevepitocco.

L’amoureux essouflé

Cet amoureux est dans la rue, nu sans vêtements, certainement que le cupidon du Caravage était un enfant des rues. Ces ailes sont composés d’objets de récupération, lourde, sombre, un petit morceau d’aile dépasse en haut a gauche de ce mur, comme pour ne pas se noyer totalement, une dernier respiration par ce tuba, cette aile. Nous pourrions imaginer un ange déchu, terni, mais le rayonnement est à l’intérieur. Il croit en la passion et lutte contre cette vision de l’amour qui se platonise. Encore un soupçon d’espoir

(Disponible)

Taille:

120×120

Support:

Toile en Lin blanche

Matière(s):

Acrylique résiné noir

Top